Les fondamentaux du staking des cryptomonnaies

Comment ça marche?

Pour faire simple, le “staking” revient à verrouiller vos actifs cryptographiques dans une blockchain basée sur la preuve de participation PoS pendant une certaine période de temps. Ces actifs verrouillés sont utilisés pour obtenir un consensus, ce qui est nécessaire pour sécuriser le réseau et assurer la validité de chaque nouvelle transaction à écrire dans la blockchain.

Ceux qui mettent leurs actifs dans une blockchain PoS sont généralement appelés “validateurs”.

En guise de remerciement pour avoir verrouillé et avoir fait confiance à la cryptomonnaie en question, les stakers sont récompensés par une certaine quantité de la cryptomonnaie verrouillée.

Pour qu’une blockchain fonctionne efficacement, les validateurs doivent fournir des services stables et sécurisés, dans le cas contraire les Blockchains peuvent punir le validateur malveillant en réduisant la quantité de coins donnée.

Certaines blockchains ont une période de verrouillage importante (pendant laquelle les validateurs ne peuvent pas récupérer leurs actifs) ainsi que certains seuils minimaux demandés.

Pour éviter de traiter toutes ces exigences, de nombreux propriétaires d’actifs cryptographiques préfèrent déléguer leurs coins à un validateur exécutant un pool de staking. Le staking des cryptomonnaies est donc devenu un business à part entière.

Certaines blockchains (comme Tezos) ont un mécanisme intégré qui permet à quiconque ne veut pas être un validateur de déléguer ses pièces à un validateur sur le réseau. Ce validateur effectue ensuite tout le travail et partage la récompense avec ses délégataires.

Chaque blockchain PoS a un ensemble spécifique de règles pour ses validateurs. Ces règles définissent les exigences techniques et financières pour devenir un validateur (par exemple, une taille de mise minimale), les algorithmes de sélection des validateurs pour effectuer une tâche de validation réelle et les principes de la répartition des récompenses entre les validateurs.

Les récompenses sont généralement calculées en fonction de la taille de la mise, de la participation réelle aux mécanismes de consensus et du montant total des cryptomonnaies en jeu.

État de la situation

En juillet 2020, la capitalisation du marché pour le staking est estimée à 35,8 milliards de dollars (à titre de comparaison, la capitalisation globale du marché des cryptomonnaies est d’environ 270 milliards de dollars).

Le nombre d’actifs staké a considérablement augmenté au cours de la dernière année avec la popularité croissante des blockchains PoS.

À ce jour, Data hub Staking Rewards a répertorié 121 actifs, avec des récompenses annuelles allant de 2 à 348%. Le rendement moyen du staking est passé de 10% à 15% au cours de la dernière année. L’actualité des cryptomonnaies évoluant sans cesse, il est nécessaire de s’en tenir informer.

Par capitalisation boursière, les plus grandes crypto-monnaies en staking sont Tezos et EOS, suivies de près par Algorand et ATOM (Cosmos).

Ce marché est cependant assez fluide, car de nouveaux projets apparaissent sans cesse, il est cependant important de faire attention à choisir un projet sérieux.

Le lancement très attendu d’Ethereum 2 changera probablement considérablement la dynamique du marché, car il deviendra la plus grande crypto-monnaie disponible pour le jalonnement (avec sa capitalisation boursière de + de 200 milliards de dollars en février 2021).

Avec de nombreux actifs et fournisseurs de services à choisir, il y a plusieurs choses à garder à l’esprit lorsque vous voulez commencer à staker.

De toute évidence, le choix de la cryptomonnaie est primordial. Cela peut être influencé par les rendements historiques, les records, les fonctionnalités et les attentes de développement de la blockchain elle-même.

Il est également important de noter si votre actif est soumis à une période de blocage ou non.

Les exigences techniques et les connaissances nécessaires à la mise en jeu sont également un facteur. Certaines cryptos nécessitent une compréhension de la technologie utilisée.

Comme mentionné précédemment, il y a généralement des pénalités impliquées si ceux qui stake sur le réseau ne maintiennent pas leur infrastructure correctement.

Cela peut être un défi pour certains ayant moins de connaissances techniques, ce qui rend plus attrayant le recours à un fournisseur de services de stake. Cependant, un fournisseur facturera généralement un pourcentage des récompenses gagnées.

Conclusion

Le staking est une option à considérer notamment si vous avez une vision à long terme des cryptomonnaies misées, en effet à quoi bon obtenir des récompenses sur une cryptomonnaie qui risque de ne plus rien valoir d’ici quelques mois ?

Il est nécessaire d’investir son argent dans une cryptomonnaie solide, avec une capitalisation de marché suffisamment élevée afin de limiter les risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *