Quelle néobanque choisir ? – Guide des meilleures néobanques

Depuis de nombreuses années, la technologie a bouleversé tant d’aspects de notre vie, et la banque ne fait pas exception.

Le terme néobanque est apparu pour la première fois en 2017 pour décrire les fournisseurs de services financiers basés sur la technologie financière (fintech) qui défiaient les banques traditionnelles. Le concept de néobanque est cependant apparu entre 2013 et 2015. Certains des premiers acteurs ont démarré au Royaume-Uni et en Allemagne, notamment Monzo, Revolut, N26.

Depuis, plusieurs dizaines de néobanques sont apparues dans le monde entier. Le terme a pris de l’ampleur depuis qu’il est sous les feux des projecteurs des médias et de l’actualité.

Des services tels que l’ouverture d’un compte bancaire ou l’envoi d’argent à l’étranger sont devenus plus simples et plus pratiques, en partie grâce aux néobanques qui remettent en question le statu-quo depuis un certain temps déjà.

Nous allons voir comment les néobanques, et la technologie qui les sous-tend façonnent l’avenir des services bancaires puis parmi toutes les offres disponibles quelles sont les meilleures néobanques disponibles en France.

Qu’est-ce qu’une néobanque ?

Une néobanque (ou une banque mobile) est une banque 100% numérique, accessible uniquement en ligne ou en utilisant une application sur un smartphone. En termes simples, une néobanque est un nouveau type de banque numérique qui existe sans aucune succursale. Les néobanques réinventent les pratiques et les processus associés à la banque traditionnelle.

Il s’agit principalement d’entreprises fintech qui fournissent des services de solutions financières numériques et mobiles d’abord, à des clients qui maîtrisent les technologies modernes.

Les néobanques proposent des fonctionnalités et des offres innovantes qui se distinguent des banques traditionnelles, notamment l’ouverture rapide de comptes, la carte de débit gratuite, les paiements instantanés, la cryptocrédit, la réduction des coûts, les dépôts mobiles, les paiements P2P, les outils de budgétisation mobiles, les interfaces conviviales, etc.

En France, il existe de plus en plus de ces applications bancaires comme Qonto, Shine. Et les plus connues comme N26, Monzo, Revolut, qui offrent toutes des services bancaires et fonctionnent comme des banques numériques.

La principale différence entre les néobanques et les banques traditionnelles est que les néobanques n’ont pas de succursales physiques. Cela signifie qu’au lieu de payer pour des locaux coûteux, les néobanques peuvent investir dans la création d’applications mobiles fonctionnelles et conviviales, et de produits financiers innovants.

Comme leur modèle commercial diffère de celui des banques traditionnelles, les néobanques peuvent également offrir des taux d’intérêt plus élevés que les banques à grande échelle.

Il existe plusieurs types de néobanques :

  • Avec une licence bancaire. Une néobanque qui obtient une licence bancaire peut opèrer de manière indépendante. Elles peuvent fournir leurs propres comptes courants, cartes prépayées, de débit ou de crédit, bureaux de change, cryptomonnaies, transferts d’argent, paiements peer-to-peer, comptes d’épargne et prêts. On peut citer N26 en Allemagne et Monzo et Revolut parmi les néobanques les plus populaires à avoir leur propre licence bancaire.

  • Sans licence bancaire. Une néobanque qui, au lieu d’obtenir sa propre licence bancaire, s’associe à une banque existante pour offrir ses propres produits et services. Les clients peuvent déjà avoir un compte dans une autre banque, qui est liée au service de la néobanque fournissant leur propre interface et des outils uniques pour les activités de votre compte bancaire. Ces outils peuvent être l’analyse des transactions, la gestion du budget et des messages automatiques pour vous aider à atteindre vos objectifs financiers.

  • Avec des licences alternatives : Les entreprises qui répondent aux critères des services sous licence bancaire, mais avec des licences alternatives, par exemple pour la fourniture de services de monnaie électronique. Ces entreprises peuvent proposer des comptes qui agissent comme des comptes bancaires, mais avec des limitations qui les distinguent des comptes bancaires à part entière. Exemples : Monese, PayPal

Comparatif des meilleurs néobanques disponibles en France

Difficile de choisir parmi toutes les néobanques tant l’offre est multiple.

Découvrez ci-dessous quelques-unes des meilleures néobanques adaptées selon le type de clientèle, l’origine et les services proposés.

NéobanquePaysPour qui ?Points fortsTarifsEn savoir plus
N26AllemagneParticuliers et entreprises• Licence bancaire
• Banque plébiscitée en France
• Néo-banque innovante
• Offre gratuite et sans condition
• Carte Mastercard gratuite
• Aucune condition de revenu ni de dépôt
• Gestion de google Pay et Apple Pay
• N26 standard : gratuit
• N26 black : 9.90 €/mois
• N26 métal : 16.90 €/mois
Ouvrir un compte
RevolutAngleterreParticuliers et entreprises• Licence bancaire
• Multidevise
• Virements à l’étranger sans frais
• Une des meilleures applications bancaires
• Gestion des crypto monnaies
• Carte Mastercard gratuite
• Standard : gratuit
• Plus : 2.99 €/mois
• Premium : 7.99 €/mois
• Metal : 13.99 €/mois
Ouvrir un compte
BunqPays-basParticuliers et professionnels• Possibilité de compte joint
• Services exclusifs
• Carte de crédit acceptée partout avec affichage des mouvement instantanés
• Inscription très rapide
• Bénéficier de transferwise pour les transferts d'argent à l'étranger
• Easy green : 16.99 €/mois
• Easy money : 7.99 €/mois
• Easy travel : 9.99 € une seule fois
Ouvrir un compte
MoneseAngleterreParticuliers
Expatriés et voyageurs
• Aucun justificatif de revenu, ni de dépôt
• Paiement et transfert d’argent à l’étranger
• Adapté pour les expatriés et les voyageurs
• Carte visa gratuite
• Offre de base gratuite
• Offre 1 : 4.95 €/mois
• Offre 2 : 14.95 €/mois
Ouvrir un compte
ShineFranceEntrepreneurs• Compte pro en ligne
• Mastercard business
• Outils de facturation
• Comptabilité simplifiée
• Aide à la création d’entreprise
• Disponibilité 7j/7
• Basic : 7.90 €HT/mois
• Premium : 14.90 €HT/mois
• Business : 26.90 €HT/mois
Ouvrir un compte
AnytimeFranceEntreprises
Associations
Indépendants
• Moins cher qu’une banque pro
• Aide à la création d’entreprise
• Faciliter les transferts et le paiement des salariés
• Solo : 9.50 €/mois
• Premium : 19.50 €/mois
• Professionnel : 99 €/mois
• Entreprise : 249 €/mois
Ouvrir un compte
QontoFranceEntreprises
Auto-entrepreneurs
• Simplifier la gestion des finances de l’entreprise
• Aide à la création d’entreprise
• Carte Mastercard
• Solo : 9 €HT/mois
• Standard : 29 €HT/mois
• Premium : 99 €HT/mois
• Corporate : sur demande
Ouvrir un compte
NickelFranceParticuliers
Principalement les jeunes et interdits bancaires
• Une banque pour tous
• Retrait et versement chez les buralistes
• Une offre ultra simple : 1 compte, 1 carte Mastercard, 1 RIB
20 € / an
50 €/ an carte Nickel Chrome
• Des frais de retrait et sur certaines opérations
Ouvrir un compte
XaalysFranceAdolescents• La banque pensée par les parents pour les adolescents
• Apprendre la finance
• Maitriser son budget
• Transferts d’argent
• Verser de l’argent de poche à ses enfants
• Xaalys free : gratuit
• Premium : 2.99 €/mois
Ouvrir un compte

Quels critères doit-on retenir pour ouvrir un compte dans une néobanque ?

Chaque néobanque a ses particularités voici quelques éléments à prendre en compte pour ouvrir un compte bancaire dans une néobanque.

1. Faites des recherches

Le choix d’une banque est sans doute la décision financière la plus importante que vous aurez à prendre. Et commencer par une recherche en ligne pour trouver une néobanque est indispensable. Il y a tellement d’alternatives qu’il peut être difficile de trouver la banque qui correspondra le mieux à ses attentes.

Vous ne serez probablement pas surpris d’apprendre que vous pouvez trouver des avis d’experts et de clients sur les banques en ligne. Ces avis porteront sur tous les aspects du site, de l’expérience et du service à la clientèle aux taux d’intérêt et aux programmes de récompenses.

Lisez le plus d’avis sur les banques qui vous intéressent, vous aurez déjà un retour d’expériences de personnes déjà clientes. N’hésitez pas à lire les forums et les articles de notre blog.

Si cela a de l’importance pour vous, renseignez-vous aussi sur les investissements réalisés par les banques qui vous intéressent.

Les néobanques s’affranchissent des frontières. Vous devez cependant savoir que le RIB édité par la banque dépendra de la nationalité de la banque.

2. Considérez les taux d’intérêt

Il est bon de savoir que de nombreuses néobanque offrent des taux d’intérêt supérieurs à la moyenne pour leurs comptes d’épargne. Cette mesure vise en partie à inciter les gens à les essayer. Ces banques ont également des frais généraux moins élevés et peuvent se permettre d’offrir des taux d’intérêt plus élevés.

3. Prenez en compte les coûts

Comme on peut s’y attendre, la suppression des succursales physiques réduit considérablement les frais de fonctionnement d’une banque. Cela signifie que vous pouvez souvent ouvrir un compte dans une néobanque avec des frais plus faibles, voire inexistants. En d’autres termes, le coût de la conservation de votre argent est souvent réduit à zéro. Combiné aux informations ci-dessus sur les taux d’intérêt, cela peut signifier plus d’argent est bien dans votre poche, au lieu de celui de votre banque.

En outre, de nombreuses néobanques proposent des outils de budgétisation faciles à utiliser qui peuvent vous aider à suivre et à réduire vos dépenses, ainsi que des services intuitifs qui vous permettent d’économiser de l’argent en un clin d’œil – par exemple, en arrondissant chaque dépense de manière que les petites sommes soient automatiquement versées sur votre compte d’épargne.

4. Comparer les services

Chaque néobanque proposera des services différents. Il est important que vous les étudiiez de prêt pour être certains qu’ils répondent à vos attentes et que vous ne soyez pas surpris.

6. Le support

N’ayant aucune agence, les néobanques vont tout mettre en œuvre pour vous apporter les réponses à vos questions le plus rapidement possible. Des outils tels que des chats en direct sont disponibles et vous assurent une réponse rapide.

Quelle est la différence entre une néobanque et une banque traditionnelle ?

Au cours des dernières décennies, les banques traditionnelles se sont établies en divisant leurs fonctions commerciales en départements cloisonnés. En conséquence, leurs systèmes, leurs processus et leur culture fonctionnent tous comme des entités distinctes. Les banques traditionnelles s’appuient aussi fortement sur un « modèle de contact physique », ce qui signifie que les forces de vente sur le terrain, les succursales et les autres canaux de distribution physiques jouent un rôle clé dans leurs opérations commerciales quotidiennes. Les néobanques, quant à elles, ont modelé leur activité sur des plateformes ouvertes et évolutives.

Fondamentalement, les néobanques sont différentes des banques traditionnelles sur tous les plans, des modèles commerciaux au service à la clientèle.

Pour en savoir plus consultez notre article sur les différences entre banques en ligne et banques traditionnelles.

Quels sont les avantages et les inconvénients des néobanques ?

Les néobanques ne sont pas parfaites, mais elles présentent quelques avantages par rapport aux banques traditionnelles :

  • Les néobanques sont conviviales et dotées de nombreuses fonctionnalités. La néobanque est axée sur l’expérience du client. Elles offrent une expérience mobile simple et attrayante, avec une interface utilisateur conviviale et des fonctionnalités qui ne sont pas forcément disponibles dans une banque traditionnelle. Les applications bancaires sont réactives, claires et bien conçues en fonction des besoins des clients.

  • Elles sont pratiques. Vous pouvez effectuer la plupart de vos opérations bancaires en quelques clics sur votre smartphone. En plus des tâches bancaires de base, vous devez être en mesure de gérer vos finances et de prévoir l’activité sur vos comptes pour éviter les problèmes.

  • Frais réduits : L’un des inconvénients de la banque traditionnelle est son coût d’exploitation élevé, qui se traduit souvent par des frais pour des services tels que les relevés de compte, les alertes sur les transactions, etc. Dans le cas des néobanques, il n’y a pas d’infrastructure physique, ni de maintenance pour les agences physiques, ni de distributeurs automatiques de billets, ce qui permet d’économiser des frais supplémentaires. Les néobanques offrent leurs services de base gratuitement, les produits sont généralement peu coûteux, sans frais de maintenance mensuels (à moins que vous ne choisissiez d’utiliser des services premium). Sans les frais de service supplémentaires, les néobanques constituent une alternative intéressante et prometteuse.

  • Rapidité du service. Comme elles fonctionnent uniquement en ligne, les néobanques ont des délais de traitement rapides, offrent une création de compte rapide et toute demande est généralement traitée en un jour ou deux, selon la banque concernée. Les transactions sont en temps réel et immédiates. Elle vous fournit un tableau de bord avec une vue d’ensemble de chaque transaction et un solde à jour. Elle vous aide également à gérer vos finances, vos dépenses et vos économies et peut être personnalisée en fonction de vos besoins.

  • Création de compte sans problème. La création d’un compte auprès d’une néobanque est beaucoup plus simple qu’une banque traditionnelle. Les utilisateurs peuvent créer un compte sans avoir à se déplacer et avec un minimum de justificatifs et sans dépôt. La néobanque fonctionne entièrement sur mobile, ce qui rend ce processus confortable et le compte est prêt en très peu de temps.

  • Des paiements internationaux sans faille : Avec les banques traditionnelles, il y a toujours cette différence entre les transactions nationales et internationales. Il se peut que nous devions mettre à niveau la carte de débit/crédit actuelle ou obtenir une nouvelle carte pour effectuer des transactions internationales. Les néobanques surmontent cet inconvénient et permettent d’effectuer des transactions nationales et internationales avec les taux de change actuels.

  • Services à valeur ajoutée : La banque n’est plus seulement une affaire de transfert de paiement. Les néobanques utilisent les informations sur les comptes, les données sur les clients, les modèles, etc. avec l’IA (Intelligence Artificielles) elles recommandent d’autres services financiers aux clients en fonction de leurs besoins. Les néobanques tirent parti des bénéfices des clients, recommandent des services en fonction de la démographie et permettent aux clients de prendre facilement leurs propres décisions d’investissement.

  • Fonctions de sécurité avancées : La sécurité est et sera toujours le facteur le plus préoccupant lorsqu’il s’agit de transactions numériques. Les applications des néobanques mettent en œuvre la 2FA (autorisation à 2 facteurs), la vérification biométrique, le RBAC (Role-Based Access Control), la technologie de cryptage ainsi que d’autres mesures de sécurité pour protéger les données des clients. Les applications sont conçues pour assurer la conformité avec les lois anti-blanchiment d’argent, la confidentialité complète des clients et pour prévenir les attaques de logiciels malveillants.

Bien que les néobanques présentent certains avantages par rapport à une banque traditionnelle, il y a quelques inconvénients à connaître avant d’ouvrir un compte chez eux :

  • Il faut être à l’aise avec la technologie : Si vous n’aimez pas suivre les tendances technologiques, vous devriez éviter d’ouvrir un compte avec des institutions de pointe comme les néobanques. Vous ne pourrez pas profiter pleinement des offres si vous n’êtes pas à l’aise avec les applications mobiles.

  • Moins réglementées que les banques traditionnelles : Les néobanques n’étant pas considérées comme des banques au sens juridique du terme, vous n’aurez peut-être aucun recours juridique ni aucun processus bien défini à suivre en cas de problème avec une application, des services ou des fournisseurs de services tiers non réglementés. Il peut y avoir une certaine confusion quant à savoir qui sera responsable des fraudes et erreurs potentielles. Les clients doivent également s’assurer que leur néobanque offre une sorte d’assurance-dépôts.

  • Pas d’agences bancaires physiques : Il est de plus en plus facile de tout faire en ligne, et les néobanques entretiennent souvent des partenariats avec des réseaux de distributeurs automatiques, mais certaines personnes souhaitent pouvoir se rendre dans une agence et faire leurs opérations bancaires en personne. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de transactions complexes.

Faut-il faire confiance aux néobanques ?

En bref, oui. Le fait qu’une banque n’ait pas d’agence physique et offre des services exclusivement numériques ne signifie pas qu’elle n’est pas fiable, de la même manière que l’existence d’une agence physique ne garantit pas un bon service à la clientèle ou des frais pratiques. Les néobanques sont peut-être nouvelles, mais c’est un secteur très réglementé et les entreprises doivent se conformer à de nombreuses normes de sécurité et de qualité avant d’obtenir leur licence. Comme elles sont en ligne, la cybersécurité est très importante, et les néobanques investissent donc massivement dans des systèmes sécurisés d’authentification et de détection des fraudes.

L’influence des banques concurrentes ne cessant de croître, l’adoption par les consommateurs devrait augmenter de manière exponentielle et les gens de toutes les générations les accepteront à l’avenir, et pas seulement les natifs du numérique. En outre, grâce aux évaluations en ligne et aux plateformes de comparaison largement disponibles comme comptebancaireetranger.com, il est très facile de vérifier si une néobanque est fiable ou non et offre les meilleures conditions.

Les néobanques sont-elles l’avenir de la banque numérique ?

Bien que les néobanques aient une longueur d’avance en matière d’expérience et de confort d’utilisation, les grandes banques rattrapent rapidement leur retard.

L’adoption des néobanques à l’échelle nationale reste encore faible. Les néobanques recherchent des clients massivement. Ce sont essentiellement les jeunes et les personnes habituées aux technologies mobiles qui sont attirées par les services proposés par les néobanques.

Cependant, comme la demande de services bancaires flexibles a augmenté, la technologie financière et l’innovation apportées par les néobanques pourraient s’avérer être la bonne solution.

Si les néobanques ne peuvent pas renverser les institutions financières traditionnelles du jour au lendemain, elles peuvent être plus agiles pour lancer de nouvelles fonctionnalités et des partenariats dont les gens ont envie beaucoup plus rapidement. Reste à savoir si cela suffira pour que les néobanques réussissent à long terme.

Les défis auxquels les néobanques sont confrontées :

  • Cibler les segments de clientèle
  • Arriver au meilleur produit adapté au marché pour le segment de clientèle
  • Partenariat avec une banque traditionnelle
  • Défis technologiques – les systèmes bancaires de base utilisés par la plupart des banques ne répondent pas à certaines des attentes en matière de services numériques modernes
  • La gamme de produits offerts est étroite ; on ne peut donc pas s’attendre à trouver des produits comme les prêts automobiles, les prêts immobiliers ou les services aux entreprises.
  • L’un de ses principaux défauts est qu’ils ne peuvent pas fournir un service en agence, qui est préféré par certaines personnes, tout en traitant des prêts importants comme les prêts hypothécaires.
  • L’inexpérience opérationnelle par rapport aux banques traditionnelles.
  • La réglementation et la conformité sont soumises au même ensemble d’exigences de surveillance que celles qui s’appliquent aux banques traditionnelles.
  • Les néobanques se concentrent principalement sur la jeune génération qui sont des consommateurs avertis sur le plan numérique et qui ne veulent pas traiter avec les banques traditionnelles en raison de leur manque de flexibilité. Cette génération veut comparer les prêts en ligne, soumettre leur demande en quelques clics et recevoir une approbation en quelques minutes. Et c’est exactement ce que leur offrent les néobanques : rapidité, assistance à la clientèle conviviale et services pertinents. Les néobanques sont synonymes de commodité et de respect du temps du client.

Quels sont les avantages pour les entreprises ?

Les entreprises doivent régulièrement faire face à des processus fastidieux impliquant des paiements. Les néobanques permettent d’économiser du temps et des efforts, tout en fournissant des informations commerciales utiles ainsi que des états et des analyses financières. En bref, elles sont également très utiles aux entreprises.

Choisir une néobanque pour une start-up ou un auto-entrepreneur est un choix judicieux en phase avec notre époque. Renseignez vous auprès des offres entrepreneurs de Qonto, Shine ou Anytime.

Plus besoin de passer des heures et des heures avec des logiciels rigides et complexes !

Conclusion

En un mot, une néobanque est bien plus qu’une simple interface mobile conviviale qui vient s’ajouter à un compte bancaire traditionnel. Alors que la banque numérique (ou mobile) est répandue depuis au moins une dizaine d’années, les néobanques apportent bien plus que cela. Avec une expérience bancaire différenciée et simplifiée et des fonctionnalités qui aident les utilisateurs à prendre en charge leurs finances personnelles, les néobanques changent notre façon de penser la banque. La banque peut vraiment être accessible et conviviale, et elle le sera bientôt.

L’avenir du monde est numérique, le secteur financier est appelé à innover de nombreuses manières. Cependant, il est peu probable que les néobanques balaient le système bancaire conventionnel qui existe depuis des générations. Les banques traditionnelles continueront à numériser leurs pratiques actuelles pour rester en phase avec le développement du secteur FinTech et les néobanques continueront à construire un avenir prometteur pour le marché et la jeune génération du monde.